bm_3877_1737370

Résumé : Entourée de jeunes hommes qui pourraient demander sa main, l’héroïne tarde pourtant à trouver un mari car elle rêve de l’amour idéal. A trente ans, elle est déjà considérée comme une vieille fille par les siens, dans une Sardaigne qui connaît les affres de la Seconde Guerre mondiale… Et lorsqu’elle conclut une union très attendue, c’est en affirmant haut et fort que ce n’est pas par amour mais par raison. Comme son unique enfant, l’amour se fera attendre. Elle finira par le rencontrer sur le Continent, lors d’une cure thermale destinée à guérir son “mal de pierres”, des calculs rénaux, mais qui aura raison aussi de son “mal d’amour”. A sa petite-fille, elle racontera quelques décennies plus tard ses émotions, ses cheminements, tout en laissant des zones d’ombres. La vérité ne se recomposera que longtemps plus tard, de façon inattendue, lorsque la dernière pièce du puzzle se retrouvera entre les mains de la narratrice. Mais quelle est au juste la vérité ?

Critique : Je me suis pas fait emporter par ce livre me demandant constamment où était l'intêret de ce livre, la fin ne m'a même pas surprise puisque j'avais bien compris ce qui se passait. Par contre j'ai aimé découvrir la vie après la deuxième guerre mondiale et les mentalités et coutumes italiennes. C'est un livre assez court, sinon je l'aurias arrête avant la fin.

J'ai lu ce livre il y a quelques temps j'avais juste oublié de faire ma critique...